Titre sous lequel la Constitution de l'an III en 1795 reconstitua et répartit en trois classes les Académies supprimées en 1793. L'Institut siège dans l'ancien Collège des Quatres Nations. Il est constitué de cinq compagnies :
  1. Académie française,  fondée en 1635 par Louis XIII à l'instigation de Richelieu, ses 40 membres sont chargés de la rédaction d'un Dictionnaire (8 éditions de 1694 à 1932, 9 ème édition à partir de 1986) et d'une Grammaire dont la publication était prévue par les statuts de 1635 mais ne parue qu'en 1932 sous le titre de Grammaire de l'Académie.

  2. Académie des inscriptions et belles-lettres, fondée en 1663 sous le nom de Petite Académie, elle comprend aujourd'hui 45 membres plus 10 membres libres, 20 associés étrangers, 70 correspondants dont 40 étrangers, s'occupant de travaux d'érudition historique ou archéologique.

  3. Académie des sciences, fondée en 1666 et reformée en 1976. Composée de 130 membres titulaires et 80 associés étrangers au plus, pour l'étude des sciences mathématiques, physiques, chimiques, naturelles, biologiques et médicales et leurs applications.

  4. Académie des beaux arts, A pris la succession de 2 académies royales , dissoutent en 1793 (Académie royale de peinture et sculture fondée en par Le Brun en 1648 et Académie royale d'architecture fondée par Colbert en 1671). Elle est composée de 40 membres dont 12 en peinture, 8 en sculture, 9 en architecture, 4 en gravure, 7 en composition musicale. Plus 10 membres libres, 15 associés étrangers et 50 correspondants.

  5. Académie des sciences morales et politiques, fondée en 1795, comme une division de l'Institut "Classe des Sciences morales et politiques". Supprimée en 1803 par Bonaparte; rétablie avec le rang d'Académie par Louis-Philippe en 1832. Composée de 8 membres en philosophie; 8 membres en morale et sociologie; 8 membres en législation, droit public et jurisprudence; 8 membres en économie politique, statistiques et finances; 8 membres en histoire et géographie; 10 membres en section générale; 12 associés étrangers; 60 correspondants (10 pour chaque section); se consacrant à l'étude des questions de philosophie, de sociologie, d'économie politique, de droit, d'histoire et de géographie.


En cliquant sur le lien ci-dessous vous aurez accès au Site de l'Institut de France




Dernière modification le 18 novembre 2005.