Oeuvres de l'abbé Jean-Pierre PAPON

       L'abbé Jean-Pierre Papon a laissé des œuvres remarquables qui malheureusement ne sont plus éditées aujourd'hui [1] dont :
  • L'Art du Poète et de l’Orateur, ouvrage destiné à diriger les études, et à former le goût des jeunes gens et des personnes qui s'adonnent à la littérature. Excellente rhétorique, ce livre didactique est du petit nombre d'ouvrages élémentaires qui obtinrent un suffrage universel dans un temps où la poésie et la littérature étaient parvenues au plus haut éclat en France. Il commence par un Essai d'Éducation à l'usage des Collèges, dans la plupart desquels il fut admis. Pour les lycées, il fallut attendre 1806.
    Sept éditions presque consécutives justifièrent, aux yeux du public, l'accueil favorable qu'en avaient fait les différents Chefs des études. La première édition date de 1765, la deuxième de 1766, avec une réimpression en 1768, la troisième de 1774, la quatrième de 1783, elles se firent toutes à Lyon dans le petit format in-12°, chez les frères Périsse, libraires des Collèges.
    La cinquième édition se fit à Paris en 1800, in-8°, chez Obré libraire, enfin sous le nom de l'auteur, beaucoup plus complète et plus correcte que les précédentes par les éclaircissements, additions et corrections ; la préface fut presque totalement refaite et l'Essai d'Éducation à l'usage des Collèges fut remplacer par un Cours d'Études à l'usage des jeunes gens. La sixième édition en 1806, in-8°, également à Paris chez Obré, conforme à la cinquième, fut augmentée d'une notice sur l'auteur faite par son frère.
    Pour la septième édition qui se fit à Avignon en 1811, chez Jean-Albert Joly imprimeur libraire, on retrouve le petit format in-12° et le texte de la quatrième édition faite à Lyon chez les frères Périsse. Il est vrai qu’Obré avait placé la cinquième édition sous la protection des Lois et de la probité des Citoyens en interdisant toutes contrefaçons.

  • Ode sur la mort, l'Homme et Ode, trois poésies insérées dans le Recueil de l'Académie des Jeux floraux de la ville de Toulouse.

  • Oraison funèbre de Charles-Emanuel III (Turin 1773 - imprimerie Royale, IN-8°).

  • Histoire Générale de Provence  (Paris, 1777-1786, en 4 volumes IN-4°), l'abbé Papon y ajouta plusieurs titres et documents relatifs aux anciens historiens provençaux. Parmi les pièces curieuses qu'il découvrit dans son voyage de Naples, dit M. Bernardi [2], on remarque la quittance que Jeanne donna au Pape Clément VI du prix de la ville d'Avignon, qu'elle lui avait vendue. Dans l'Éloge publié par M. Bernardi, après la mort de l'abbé Papon, dans le Journal des Débats, il est dit que les états de Provence récompensèrent leur historien par une pension de huit mille francs; mais elle ne fut jamais que de deux mille, et cessa aussitôt après l'impression du quatrième et dernier volume de l'histoire de Provence. Il est vrai que Louis XVI et Louis XVIII dédommagèrent l'auteur par leurs bienfaits; mais les États ne furent pour rien dans cette munificence.
    Les 4 volumes sont disponibles en consultation ou en téléchargement sur le site de la Bibliothèque Nationale de France GALLICA

  • Voyage Littéraire de Provence, suivi de quelques lettres sur les Troubadours (Paris 1780, IN-12°; 1787, 2 volumes IN-12°; traduit en allemand par Hebenstreit, avec des additions, Leipzig, 1783, IN-8°). Contient tout ce qui peut donner une idée de l'état ancien et moderne des Villes, les Curiosités qu'elles renferment; la position des anciens Peuples, quelques Anecdotes littéraires, l'Histoire - Naturelle, les Plantes, le Climat, etc. et cinq Lettres sur les Trouvères et les Troubadours. La première édition, publiée en 1780 chez Barrois l'aîné, libraire à Paris, se fit sous les initiales P. D. L. signifiant Papon De L'Oratoire. Plus riche et plus variée, la seconde fut publiée en deux volumes chez Moutard à Paris en 1787, sous le titre de
    Voyage de Provence [1]
    En 1984, les Éditions de la Découverte avaient reproduit celle-ci dont quelques passages furent supprimés notamment la Préface. L'orthographe fut modernisé en particulier pour les noms de lieux. Avec une excellente introduction et des notes judicieuses faites par Madame Louise Godard de Donville chargée de recherche au CNRS.
    La première édition de ce livre est disponible en consultation ou en téléchargement sur le site de la Bibliothèque Nationale de France GALLICA

  • Histoire du Gouvernement Français,  depuis l'Assemblée des Notables, tenue le 22 février 1787, jusqu'à la fin de Décembre de la même année (Londres, 1788, IN-8°; Paris, Cussac, 1789). L'abbé Papon avait gardé l'anonymat. Il prédit, dans cet ouvrage, une partie des événements qui engendrèrent la Révolution.
    Ce livre est disponible en consultation ou en téléchargement sur le site de la Bibliothèque Nationale de France GALLICA

  • De l'action de l'opinion sur les gouvernements. (1788, IN-8°) Imprimé à la fin de 1788 toujours sans nom d'auteur. Dans cet ouvrage il fait voir, comment les opinions nouvelles et les prétentions que les tribuns suscitèrent à Rome parmi le peuple, amenèrent des troubles qui, après avoir fatigué les esprits par les longues agitations, et l'état par des guerres cruelles, ouvrirent à Auguste le chemin du trône, qui fut regardé comme un asile contre les désordres de l'anarchie.

  • De la Peste, ou Époques mémorables de ce fléau et les moyens de s'en préserver (Paris, Lavilette, an VIII (1800) 2 tomes en 1 seul volume IN-8°). L'auteur y donne l'histoire de la peste depuis celle qui désola Athènes du temps de Périclès et d’Hippocrate jusqu'à celle de Marseille. Dans la collection Récits des Grands Jours de l´Histoire, le numéro cinq fut consacré à La peste de Marseille en 1720, extrait du tome 1 précédent, avec quelques différences.

  • Relation de la peste de Marseille en 1720 et de celle de Montpellier en 1629. (Montpellier, Séguin, 1820, IN-8° de 120 pages) Extrait du précédent.
    Ce livre est disponible en consultation ou en téléchargement sur le site de la Bibliothèque Nationale de France GALLICA

  • Méthode pour apprendre facilement la langue grecque, à laquelle l'auteur a joint quelques opuscules d'un moindre intérêt.

  • Trois mémoires (lus à l'Institut de France, et indiqués d'après le rapport des secrétaires dans le Magasin encyclopédique de 1797 à 1801) :
    1. Sur les Républiques italiennes et principalement sur celles qui furent établies en Provence au moyen âge.
    2. Sur une Inscription découverte dans les fondations de l'arsenal de Marseille.
    3. Sur le Commerce du Levant, dans le moyen âge, et principalement sur celui des Génois.

  • Histoire de la Révolution de France, depuis l'ouverture des États Généraux, en mai 1789, jusqu'en novembre 1789 [Paris, Poulet, 1815 en 6 volumes IN-8°; traduit et édité en allemand par Hartlebens Verlag à Pest (Budapest), imprimé par Strauß à Vienne en 4 volumes, 1820 et 1841]. Dans son Éloge, M. Bernardi s'est trompé en disant que l'abbé Papon continuait cet ouvrage lorsque la mort le surprit. L'histoire de la révolution était terminée; mais ce ne fut qu'après la première restauration, en 1815, que Papon jeune, frère de l'auteur, a pu la faire imprimer.
    Dans le Tome X de L'Ami de la Religion et du Roi (Paris, 1817) on peut consulter un résumé de l'Introduction de cette œuvre.



Notes:
[1] :On peut trouver en réimpression,
- l'Art du Poète et de l’Orateur, aux   ÉDITIONS HONORÉ CHAMPION
- l'Histoire Générale de Provence, aux   ÉDITIONS LACOUR
 Retour au texte
[2] :Joseph, Élzéar, Dominique Bernardi (1751-1824), jurisconsulte et académicien (membre de la Classe d'Histoire et de Littérature ancienne en 1812 et de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en 1816), natif de Monieux (Vaucluse), d'une famille de magistrature fort ancienne, fit ses études à Aix, et se livra de bonne heure à l'étude des lois, et surtout à la recherche de leur histoire, de leurs causes et de leur origine. Il est l'auteur, entre autres, d'un Éloge sur l'historien J.-P. Papon qui fut publié dans le Journal des Débats en janvier 1803.  Retour au texte


Sources:
- Archives de l'Oratoire 75, rue de Vaugirard 75006 Paris
- Voyage dans le département des Alpes Maritimes, par S. Papon - Paris, 1804
- Biographie Universelle Ancienne et Moderne - Tome IV - Michaud, Paris, 1845
- Essai de Bibliographie Oratorienne - Augustin Ingold - Paris, 1880-1882.
- Le Premier siècle de l'Institut de France (1795-1895) du Comte de Franqueville - Paris, 1895-1896
- Dictionnaire des Ouvrages Anonymes par Antoine-Alexandre BARBIER - Tome I, II et IV - Paris, 1872, 1874, 1879




Dernière modification le 5 mars 2013.